jeudi 19 avril 2018

circuit Brésil - Argentine (24) - chutes Iguazu 1

Suite de la journée du 22 octobre 2013
 
Pour avoir la musique, Clic sur le lecteur..
 

 
Nous sommes arrivés dans l'immense Parc National d'Iguazu, côté Argentin, pour voir les chutes qui sont les plus belles du monde...C'est vrai mais comme dit l'autre "ça se mérite" !!
 
 
 
 Le parc national d'Iguazú est un parc national d'Argentine, qui s'étend sur plus de 67 620 hectares. Il se trouve à l'extrémité nord-est du pays, au nord de la province de Misiones, dans la région du Haut Paraná. (source Wikipédia)
 
 
le parc est mondialement reconnu pour la beauté naturelle des chutes d'Iguazu et de la biodiversité de sa forêt subtropicale. De l'autre côté de la rivière Iguazú se tient la partie brésilienne du parc naturel : le parc national d'Iguaçu. Les deux parcs furent déclarés comme Patrimoine mondial par l'UNESCO en 1984 et en 1986.
 
 
 Nous traversons une immense esplanade, et faisons un petit parcours  avant d'accéder à la première gare et son petit train qui va nous amener au premier arrêt avant les chutes.
Nous arrivons à la station centrale.
 
 
Il nous faut prendre un premier train pour faire le parcours supérieur...Pendant qu'on attend de pouvoir monter dans le train, des papillons viennent se poser sur nous..
 
 
Un monde sur le quai...des files d'attente qui ressemblent fort à celles qu'on peut voir sur le quai du métro aux heures de pointe...on s'entasse dans les voitures à clairevoie, sur des banquettes en bois, 4 par banquette.. Si vous avez la chance de tomber avec des gens minces, ça va..sinon, vous êtes transformés en sandwiches.. ...
 
 
notre guide Manuela est assise à côté de moi...
 
 
On met environ 10 minutes pour faire le parcours à vitesse de tortillard, (ça monte) et le train stoppe au premier arrêt..
 
 
l'arrêt se nomme "Cataratas".....
 
 
Descente des wagons et on va à la gare suivante, puis on monte dans un deuxième train, (après avoir attendu un train qui permette qu'on y monte, vu le peuple..) pour aller à travers la forêt jusqu'au second arrêt, et après 15 minutes et quelques kilomètres de voie ferrée , on descend à la gare qui s'appelle Garganta Del Diablo, "la gorge du diable"...tout un symbole.. C'est là que le débit d'eau des cascades est le plus fort..
 
 
Ensuite, c'est là que le parcours commence pour se rendre aux chutes...Le parcours du combattant...J'ai eu beaucoup de mal à finir...Très fatiguant, en pleine chaleur...
Près de 3 kilomètres de marche aller-retour, sur d'immenses passerelles métalliques, grillagées au sol, à claire-voie, sous lesquelles passe la rivière Iguazu...
 
 
 
Il n'y a que deux ou trois endroits possibles, aménagés dans des renfoncements, sous des arbres, qui permettent de poser une fesse sur un banc, à l'ombre, pendant une minute, et là encore, c'est pris d'assaut...et pas seulement par les gens, mais aussi par les animaux...les coatis..
 
 
ils sont partout, ces bestioles là, avec leur museau effilé, leurs dents terribles,  leurs griffes acérées, et leur queue rayée fournie...C'est une espèce de la famille des fourmilliers, responsables de morsures impressionnantes qu'on voit sur des panneaux pour avertir des risques à les toucher. Il est pourtant interdit de les nourrir, mais les gens sont complètement irresponsables, et font s'approcher et les toucher par leurs enfants !
 
 
 
Dans les passages en forêt, on peut aussi voir d'autres animaux, notamment des oiseaux exotiques, comme des toucans,
 
 
 
et d'autres dont je ne sais pas le nom...
 
 
et aussi de nombreux papillons qui viennent se poser sur nous..
 
 
 
 
Les passerelles font des tours, des détours, le tout en pleine chaleur, plus de 38° à l'ombre, avec un soleil d'enfer pour les parties dégagées sur la rivière...On cuisait...
 
 
plus on approche des chutes, plus on sent les embruns, déjà on voit les premiers tourbillons sur la rivière...
 
 
 
 
 

 
On reprend la marche pour arriver au bout, et là, c'est superbe !!  Le bruit des chutes est assourdissant !
 
 
Il faut compter 2h pour faire l'aller et retour depuis la descente du train...
 
 
Il ne s'agit pas à proprement parler d'une chute, mais d'un ensemble de 275 cascades formant un front de 3 à 4 kilomètres environ. La plus haute d'entre elles, la chute Union, atteint les 82m de hauteur. Elle se jette dans la Garganta del Diablo en espagnol ou Garganta do Diabo en portugais (« gorge du Diable »). L'ensemble des cascades déverse jusqu'à six millions de litres d'eau par seconde. Elles rejoignent d'autres cascades et chutes côté brésilien
 
 
le circuit supérieur se distingue de l’inférieur en offrant des vues plongeantes aux visiteurs grâce aux multiples passerelles positionnées juste au-dessus des cascades.
 
 
 
 
Les cataractes se trouvent sur le Rio Iguazú, qui a une longueur totale de 1320 km jusqu'à ce qu'il se jette dans le Rio Paraná. Le confluent en question se trouve à 23 km en aval des cataractes.
 
 
Ces chutes interrompent le cours de la rivière Iguazu, affluent du Paraná, entre l'État brésilien du Paraná et la province argentine de Misiones. Elles comptent parmi les plus impressionnantes au monde. (Nous qui avons vu celles de Niagara, côté canadien et aussi en face, côté américain, en bateau, très près, et aussi en hélico, je dois dire que celles d'Iguazu sont beaucoup plus impressionnantes, car sur plusieurs niveaux, et pendant des kilomètres et des kilomètres !! on en voit pas la fin.. car elles sont aussi côté brésilien sur des kilomètres et aussi sur le Paraguay)
 
 
La rivière Iguazu a une largeur qui se situe entre 500 et 1000 m tout au long de son parcours ; dans la zone du parc national elle s'élargit jusqu'atteindre 1500 m.
 
 
La rivière Iguazu connaît de fortes crues, dont une très spectaculaire en 2014, qui a détruit la passerelle amenant à la "gorge du diable".
 
 
 Après avoir pris beaucoup de photos, et avoir été rafraîchis par les embruns et la brume dégagés par les cataractes, il faut reprendre la marche dans l'autre sens pour retourner vers les gares, reprendre les trains et revenir vers les jardins de l'entrée du Parc, nous avons rendez-vous avec notre guide Manuela pour le déjeûner qui va avoir lieu dans un des restaurants du parc...
Les passerelles bougent pas mal, car les gens se croisent dans les deux sens...On croise aussi quelques troupeaux d'éléphants qui pèsent leur poids
 
 
Mais cela sera dans le prochain article, si vous voulez bien...vous verrez encore de belles photos des chutes, mais prises du circuit inférieur, (encore plus fatigant et difficile d'accès que le parcours supérieur) et d'autres périples, dont la sortie en zodiac dans les rapides au pied des chutes !! spectaculaire et très très humide hi hi...
Je vous laisse regarder les photos et la petite vidéo...Merci de vos commentaires toujours appréciés..@ bientôt
 
 

 
Pour la vidéo, mettez en plein écran et ouvrez le son...impressionnant et fascinant !